Eau: Généralités: Problématique

Publié le par Anne-Laure

 

            L'eau est indispensable, cependant si certains en manquent cruellement, d'autres la gaspillent ou la polluent. Il est nécessaire de protéger cette ressource. De ce constat est né le programme Un-Water de l'ONU ainsi qu'une évaluation annuelle nommée GLAAS qui est coordonnée par l'OMS. La gestion de l'eau fait l’objet d'une surveillance permanente et affecte les relations entre les États.

 

            Pour être utilisée, bien souvent, l'eau doit être pure ou potable... Elle doit par conséquent être traitée et purifiée et une fois utilisée, elle ne doit pas être rejetée dans la nature sans traitement. Mais tous les pays, sont ils sensibles aux nécessités d'assainissement et d'épuration , et surtout en ont-ils les moyens ?

 

            Les montagnes sont de véritables châteaux d'eau. Elles jouent un rôle capital dans la gestion des ressources, puisqu'on y trouve les sources des plus grands cours d'eau, mais aussi car elles concentrent une grande part des précipitations mondiales. En montagne, l'eau est une richesse écologique mais aussi source d'hydroélectricité et de commerce, et le support de sports et loisirs en eaux vives.

Néanmoins ces zones présentent des risques particuliers. Pente, végétation rase ou fragile, érosion et concentration rapide des eaux créent des crues pouvant être ravageuses. Ce phénomène est accentué par le surpâturage, la déforestation, l'imperméabilisation des sols par les produits chimiques et les constructions. A l'inverse, l'abandon des zones difficiles par les populations pratiquant des activités traditionnelles comme le pastoralisme, engendre l'usure et la destruction progressive des structures liées à l'absence d'entretien.

Cependant l'eau en montagne reste une source de richesse potentielle pour de nombreux pays, mais uniquement si le développement de son exploitation se fait de manière économe et responsable. Dans le cas contraire, les catastrophes naturelles pourraient devenir un frein à leur croissance économique et sociale.

 

illus19web.jpg

Vernar Falls – Californie – Etats Unis

 

 

 

            De plus, certains territoires connaissent un accroissement sans précédent, générant l'extension des territoires urbanisés. Ceci a de graves conséquences sur l'environnement et donc sur l'eau: accroissement des prélèvements en eau potable, rejet des eaux usées, imperméabilisation des sols, fragmentation des milieux naturels etc. Il est possible de penser ses impacts en amont et de les prévenir, mais cela est-il toujours le cas ? Tous les pays ont-ils conscience de ces enjeux ?

 

           Certaines populations manquent aujourd'hui cruellement d'eau. Si l'eau est mal gérée, la situation ne devrait faire qu'empirer. D'après l'ONU, en 2025, 25 pays africains devraient souffrir de pénurie d'eau ou de stress hydrique. En effet, si la terre est recouverte à 70% d'eau. Cette eau est majoritairement salée ou emprisonnée dans des glaciers, il n'en reste que 1% pour l'utilisation humaine....

 

illus20web.jpg

Perspective de stress hydrique en Afrique pour 2025

 

 

 

           Aujourd'hui plus d'un milliard d'êtres humains n'ont pas accès à l'eau potable ! Plus de 2,5 milliards n'ont pas de système d'assainissement d'eau et enfin plus de 2 milliards dépendent d'un puits pouvant parfois se trouver à plusieurs kilomètres.

Les conséquences du manque d'eau sont catastrophiques ! Elles sont sanitaires: 1 enfant meurt toutes les 5 secondes, des millions de femmes s'épuisent en corvées d'eau, entre 40 et 80 millions de personnes ont été déplacées pour la construction de barrages et tout ça sans compter les infections transmises par l'eau insalubre. A l'heure où un américain utilise 600 litres d'eau par jour, un africain doit survivre avec moins de 30 litres... La consommation d'eau par l'agriculture des pays développés est scandaleuse.

 

         Alors bien sûr il existe des solutions, mais peu sont prêts à les mettre en pratique.

 

        Il semble donc que la moindre des choses pour des touristes, est de ne pas gaspiller l'eau... Imaginons une seconde ce que pourrait ressentir un habitant d'un pays en stress hydrique en voyant des touristes jouer avec l'eau ou utiliser des litres et des litres d'eau pour faire la vaisselle.... Un autre conseil donné par le guide d'ABM, est aussi de savoir garder un sens critique et de boycotter, par exemple, les parcours de golf que l'on peut même trouver dans des pays manquant cruellement d'eau et qui sont arrosés en quasi permanence au détriment des populations locales ! Voyager et sortir de son pays pour aller à la rencontre d'autres populations, ça doit être aussi ouvrir les yeux sur les problématiques mondiales.


Sources: Wikipédia, Partir autour du monde d'ABM

 

Mais que va-t-on faire du chat ?

 

Jour 13

Budget: inconnu            Economies: 4200 E

Cigarettes fumées: 8 (chouette ! -1 !)

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article